À propos de nous

PRESENTATION DU CENTRE MEDICO – CHIRURGICAL SAINT DAMIEN AMBANJA – MADAGASCAR

 

 LE CENTRE MEDICO–CHIRURGICAL SAINT DAMIEN D'AMBANJA a démarré ses activités en décembre 1988. C'est en constatant le manque cruel de structures en particulier dans le domaine chirurgical dans la région nord-ouest de l'île que l'ordre des Pères Capucins à Madagascar interpellé par le Père SCARINGELLA Stefano, membre de cet Ordre et médecin de formation, a pris l'initiative de monter une unité chirurgicale à Ambanja.

 

 

 

 

Normal 0 14 false false false IT X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4

 

Doté à l’origine d'un bloc opératoire, d'un cabinet de consultations pour les malades externes, d'un laboratoire d'analyse chimiques et biologiques, d´un service de radiologie, d´un service de stomatologie et de six salles d´hospitalisation totalisant une capacité d´accueil de 45 lits, le centre Saint Damien s’est agrandi avec la création d´un second bloc opératoire (1992) d´un service d´ophtalmologie (1992) et la construction d´un étage abritant des salles d´hospitalisation (1992 – 1993) portant ainsi sa capacité d´accueil à 62 lits.

 

En 2002 a été terminée la construction d’un autre bâtiment comprenant un troisième bloc opératoire, un nouveau laboratoire d’analyse, un laboratoire pour la fabrication des lunettes, une nouvelle salle de pansement, banque de sang, une salle d’accouchement et une salle de maternité.

 

Actuellemenjt, le Centre médico-chirurgical Saint-Damien, c'est:

 

plus de 100 lits

 

plus de 2000 interventions par an (avec une spécialisation en ophtalmologie)

 

une maternité

 

un laboratoire d'analyses

 

un service médical itinérant.

 

 

 

Sur le plan matériel, le centre Saint Damien a bénéficié d´apports importants tels qu´échographe, défibrillateur, microscope opératoire pour ne citer que ceux-là.

 

Le personnel fort de 132 personnes actuellement est entièrement autochtone. Le personnel médical dont le Docteur NAINA, assistant de chirurgie et actuel médecin-chef et para médical est issu des facultés ou écoles malgaches et tous possèdent un diplôme d’Etat. Les autres employés ont tous un diplôme dans le domaine qui leur est propre ou à défaut et au minimum un diplôme de fin d’étude du premier cycle d’enseignement de base.

 

 

 

 

 

Doté à l’origine d'un bloc opératoire, d'un cabinet de consultations pour les malades externes, d'un laboratoire d'analyse chimiques et biologiques, d´un service de radiologie, d´un service de stomatologie et de six salles d´hospitalisation totalisant une capacité d´accueil de 45 lits, le centre Saint Damien s’est agrandi avec la création d´un second bloc opératoire (1992) d´un service d´ophtalmologie (1992) et la construction d´un étage abritant des salles d´hospitalisation (1992 – 1993) portant ainsi sa capacité d´accueil à 62 lits.

En 2002 a été terminée la construction d’un autre bâtiment comprenant un troisième bloc opératoire, un nouveau laboratoire d’analyse, un laboratoire pour la fabrication des lunettes, une nouvelle salle de pansement, banque de sang, une salle d’accouchement et une salle de maternité.

 

Actuellemenjt, le Centre médico-chirurgical Saint-Damien, c'est:

plus de 100 lits

plus de 2000 interventions par an (avec une spécialisation en ophtalmologie)

une maternité

un laboratoire d'analyses

un service médical itinérant.

 

Sur le plan matériel, le centre Saint Damien a bénéficié d´apports importants tels qu´échographe, défibrillateur, microscope opératoire pour ne citer que ceux-là.

Le personnel fort de 132 personnes actuellement est entièrement autochtone. Le personnel médical dont le Docteur NAINA, assistant de chirurgie et actuel médecin-chef et para médical est issu des facultés ou écoles malgaches et tous possèdent un diplôme d’Etat. Les autres employés ont tous un diplôme dans le domaine qui leur est propre ou à défaut et au minimum un diplôme de fin d’étude du premier cycle d’enseignement de base.

 

Pour éviter l’éternel piège de l’assistanat, il est demandé à chaque patient de s’acquitter des frais d’hospitalisation incluant les examens de laboratoire et de radiologie, les médicaments et les soins. A l’heure actuelle, le tarif est de trente mille francs 10.000 ARIARY (environ 3.5 Euro) la journée en chambre commune et de 25.000 ARIARY (environ 9 Euro) en chambre individuelle. Les tarifs des interventions chirurgicales s’échelonnent entre 30.000 – 200.000 ARIARY (10 - 70 Euro). Ceci étant, environ 40% des malades traités au centre le sont à titre gracieux, leurs revenus ne leur permettant pas de faire face aux dépenses. Il s’agit pour la plupart des personnes envoyées au centre par les religieux et religieuses opérant dans les secteurs.

Entièrement privé sur le plan de sa gestion, le Centre Saint Damien n’en est pas moins tenu de fournir un rapport mensuel d’activités au Ministère de la Santé. Le représentant du ministère à Ambanja, en l’occurrence le Médecin Inspecteur du District de Santé, assure la tutelle technique du Centre et de ce fait a un droit de regard sur son fonctionnement sur le plan médical. Le Centre Saint Damien collabore régulièrement avec les services de Santé Publics : à leur demande, ils participent notamment au programme élargi de vaccination en pratiquant gratuitement la vaccination des enfants et des adultes ; le personnel médical et paramédical est invité régulièrement à des sessions de formation ou de recyclage organisées par le Ministère de la Santé ; deux des infirmiers du centre ont été invités à suivre une formation pour le dépistage du SIDA et assurent depuis lors systématiquement les testes de dépistages du VIH pour tous les donneurs de sang. De son côté et dans la mesure de ses moyens, le Centre Saint Damien est parfois amené à fournir les établissements publics en matériel et médicaments dans des cas d’urgence.

En ce qui concerne les maladies que le personnel du Centre est amené à traiter, les statistiques ne diffèrent guère de celles des autres formations sanitaires. Au niveau des interventions chirurgicales (au total près de 50.000 depuis la mise en fonction du Centre), outre la chirurgie générale le Centre assure également les opérations de la cataracte. Si la plupart des malades sont originaires de la région d’Ambanja, le Centre Saint Damien accueille également, surtout durant la saison sèche lorsque les routes sont praticables, des gens originaires de Mandritasra, de Befandriana Nord et d’Antsohihy (250 à 300 Km au dud), d’Ambilobe et d’Antsiranana (100 à 230 Km au nord) et des villes de la côte est.

Pour éviter l’éternel piège de l’assistanat, il est demandé à chaque patient de s’acquitter des frais d’hospitalisation incluant les examens de laboratoire et de radiologie, les médicaments et les soins. A l’heure actuelle, le tarif est de trente mille francs 10.000 ARIARY (environ 3.5 Euro) la journée en chambre commune et de 25.000 ARIARY (environ 9 Euro) en chambre individuelle. Les tarifs des interventions chirurgicales s’échelonnent entre 30.000 – 200.000 ARIARY (10 - 70 Euro). Ceci étant, environ 40% des malades traités au centre le sont à titre gracieux, leurs revenus ne leur permettant pas de faire face aux dépenses. Il s’agit pour la plupart des personnes envoyées au centre par les religieux et religieuses opérant dans les secteurs.

 

Entièrement privé sur le plan de sa gestion, le Centre Saint Damien n’en est pas moins tenu de fournir un rapport mensuel d’activités au Ministère de la Santé. Le représentant du ministère à Ambanja, en l’occurrence le Médecin Inspecteur du District de Santé, assure la tutelle technique du Centre et de ce fait a un droit de regard sur son fonctionnement sur le plan médical. Le Centre Saint Damien collabore régulièrement avec les services de Santé Publics : à leur demande, ils participent notamment au programme élargi de vaccination en pratiquant gratuitement la vaccination des enfants et des adultes ; le personnel médical et paramédical est invité régulièrement à des sessions de formation ou de recyclage organisées par le Ministère de la Santé ; deux des infirmiers du centre ont été invités à suivre une formation pour le dépistage du SIDA et assurent depuis lors systématiquement les testes de dépistages du VIH pour tous les donneurs de sang. De son côté et dans la mesure de ses moyens, le Centre Saint Damien est parfois amené à fournir les établissements publics en matériel et médicaments dans des cas d’urgence.

 

En ce qui concerne les maladies que le personnel du Centre est amené à traiter, les statistiques ne diffèrent guère de celles des autres formations sanitaires. Au niveau des interventions chirurgicales (au total près de 50.000 depuis la mise en fonction du Centre), outre la chirurgie générale le Centre assure également les opérations de la cataracte. Si la plupart des malades sont originaires de la région d’Ambanja, le Centre Saint Damien accueille également, surtout durant la saison sèche lorsque les routes sont praticables, des gens originaires de Mandritasra, de Befandriana Nord et d’Antsohihy (250 à 300 Km au dud), d’Ambilobe et d’Antsiranana (100 à 230 Km au nord) et des villes de la côte est.

 

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tabella normale"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}